Chez nous, la rivière Allier garde sa liberté !

L’Allier prend sa source au Moure de la Gardille en Lozère (1485m), puis vient se jeter dans la Loire au Bec d’Allier (167m).

Cette différence importante de dénivelé procure une grande dynamique fluviale, qui est la garantie du maintien en eau du territoire. Le qualificatif « sauvage » signifie que la rivière est assez libre de faire des méandres ou de s’étaler largement en surface, selon son débit. La mobilité spectaculaire de la rivière crée des milieux naturels uniques et préservés : forêts alluviales, pelouses sèches, prairies, boires, talus, bancs de sable et galets.

Quoi de mieux qu’une balade en canoë pour être en totale immersion avec ces paysages ?

Ou de façon plus terre à terre, suivez le GR 300 : chemins de Saint-Jacques en Bourbonnais, de Châtel-de-Neuvre à Monétay….

LE SAVIEZ-VOUS ?

Plus de 65% des habitants du département sont alimentés en eau par la nappe fluviale de l’Allier.