Chez nous, les viaducs sont les grands frères de la Tour Eiffel !

En 1863, la Compagnie Paris- Orléans obtient la concession de la ligne Commentry- Gannat soit 52 km qui nécessiteront 1133 mètres de tunnel et sept viaducs.

Cinq Viaducs ont alors été construits, sous l’autorité de Nordling, ingénieur en chef de la Compagnie, sur le Val de Sioule. Les travaux, commencés en 1868, retardés par la guerre de 1870, ont été terminés en 1869. La ligne fut ouverte en 1971.

Le système constructif mis au point par Pierre-Félix Moreaux est appliqué aux 4 viaducs métalliques : un tablier en treillis métallique repose sur 2 culées en maçonnerie à arches multiples et plusieurs piles métalliques.

  • Viaduc de la Bouble : L 395m – H 66.10m
  • Viaduc du Bélon : L 231m – H 48.50m
  • Viaduc de Rouzat : L 180.60m – H 59m
  • Viaduc de Neuvial : L 160m – H 44m

Ces 4 viaducs ont été inscrits aux Monuments Historiques.

La Bouble et Le Bélon ont été construits par L’entreprise Cail & Fives-Lille, Rouzat et Neuvial par l’entreprise Eiffel qui venait d’être créée.

Le viaduc de La Perrière : L 124m – H 33m est un ouvrage courbe, maçonné en granit de La Bosse comportant 8 arches de 12m.