Chez nous, Colette n’est pas que la grand-mère !

Véritable poumon vert du Val de Sioule, la forêt des Colettes est reconnue comme l’une des plus belles hêtraies d’Europe. Elle est très ancienne : on retrouve un titre de vente en 1245. Elle tombe dans le domaine forestier de l’Etat après la confiscation des biens de Charles III, connétable et duc de Bourbon en 1527. Ces lieux étaient fréquentés par des contrebandiers qui pratiquaient un commerce illicite de sel, la forêt se trouvant entre l’Auvergne, pays où le sel n’était pas taxé et le Bourbonnais pays de grande gabelle.

Le saviez-vous ? Le nom forêt des Colettes, autrefois appelée « le bois des Coulettes » pourrait signifier « le bois des sources qui coulent » !

Grâce à sa géologie, son altitude, la variété et la diversité de ses essences, la forêt des Colettes offre aux promeneurs une découverte perpétuelle de la nature. Dans un milieu encore sauvage, explorez les routes tortueuses, ravins, vallons, ruisseaux, la rivière la Bouble, les minéraux rares, les champignons… Grimpez au cœur de la forêt avec le parc accrobranche Accro’Sioule. Sans oublier, les viaducs du Belon et de la Perrière et le point culminant : la Bosse (729 m), qui par beau temps, permet de découvrir la chaîne des Puys, classés au patrimoine Mondial de l’Unesco. À cet endroit, Wolframines, la maison des minéraux ne vous laissera pas de pierre. En lisière de la forêt des Colettes, profitez d’une halte bien méritée à Bellenaves, charmant petit village avec en centre bourg le joyau de son patrimoine : l’église Saint Martin. Son marché hebdomadaire du mercredi matin et son musée de l’automobile situé dans une ancienne conserverie d’escargots sont aussi à découvrir !

Forêt des Colettes © PIT Bellenaves
Forêt des Colettes © PIT Bellenaves