Le 07.12.2019

Chez nous, on véhicule des légendes !

On le sait tous, un bout de ficelle, ça peut toujours servir, que ce soit pour trouver son chemin hors du labyrinthe, ou bien simplement pour sauter à la corde pendant la récrée. Mais notre histoire est toute autre, alors asseyez-vous, et laissez-vous emporter… 

Il était une fois, il y a bien longtemps, et oui, le XVe siècle, ça remonte, dans un petit logis situé dans la ville de Saint-Pourçain-sur-Sioule, un tavernier, sire Gauthier. Ce dernier était agacé, car ses clients ne cessaient de le berner. En effet, ces derniers le payaient toujours une somme inférieure à celle normalement due. Il est vrai qu’il était difficile de se rendre compte de la quantité de vin rouge versée dans une timbale en étain. Afin mettre fin à cette mascarade, sire Gauthier mit en place un stratagème, il prit une cordelette blanche qu’il noua à plusieurs reprises, et qu’il trempa ensuite dans le précieux nectar. Cette dernière, se teintant en rouge, lui permit d’être payé convenablement par ses clients. 

Depuis ce jour, cette légende a été véhiculée et protégée par la confrérie des Compagnons de la Ficelle, qui met à l’honneur le cru du même nom : la Ficelle, inventé en 1987, par la Cave de l’Union des Vignerons, à Saint-Pourçain-sur-Sioule. Ce vin à la robe rouge rubis et au nez fruité, est issu d’un assemblage de Pinot Noir (30%), et de Gamay (70%).

Croyez-nous, ce breuvage ne vous laissera pas indifférent, faites tout de même attention à le boire avec modération. Chaque année, le nouveau millésime est fêté le premier samedi de décembre, donnant lieu à plusieurs animations et dégustations, ainsi qu’à un dîner de gala, se déroulant tous les 5 ans. Cet événement est également l’occasion de découvrir le nouveau décor de la bouteille sérigraphiée, qui est chaque année ornée d’un dessin réalisé par un dessinateur, sélectionné au préalable.

Ce cru, exporté dans le monde entier, est un des emblèmes de la cave de l’Union des Vignerons, et amène les Compagnons de la Ficelle à se rendre à Paris chaque année afin de promouvoir ce dernier, et de réapprovisionner les brasseries parisiennes, qui en raffolent. 

ALORS QU’ATTENDEZ-VOUS ?

Tirez votre ficelle du jeu en dégustant ce cru chaleureux !